vendredi 11 janvier 2013

J'ai Testé … l’oeuf en plastique 2 en 1 !

Qui dit nouvelle année dit nouvelle rubrique.  Chanceux que vous êtes (ou pas), vous aurez donc droit, de temps à autre, au gré de mes découvertes, à un post intitulé « J'AI TESTE ».
En fonction de mes inspirations du moment, le sujet dudit post pourra être un objet, un lieu... toujours en relation avec la cuisine bien évidemment !

Commençons donc par le tout premier « J'AI TESTE » de l’année : l’œuf en plastique 2 en 1 !
Vous pouvez encore décider de ne pas lire la suite de cet article, les lignes qui suivent n'ayant pas vocation à changer votre vie ! Mais si vous êtes un peu curieux comme je l'ai été lorsque l'on m'a offert cet oeuf, vous continuerez peut-être ...

Cet objet est constitué d’une coquille en plastique se séparant en 2 - une base et une partie supérieure -, d’une autre partie que j’appellerai mini-passoire et qui vient se caler sur la base, et enfin  d’une bille en plastique ... jaune.

Personnellement, ça m’impressionne toujours les gens qui inventent des objets qui, il faut bien l’avouer, une fois sur deux restent dans nos placards.

 
Je vous confirme toutefois l'intérêt de ce dernier en cuisine (ce n’est point un objet tendancieux malgré sa forme …suspecte !)
Alors, à quoi ça sert au final ?!  Eh bien, cela permet de séparer aisément le blanc du jaune (sans casser le jaune en le transvasant d’une coquille d’œuf à l’autre pendant 5 min). Deuxième intérêt, si l’envie vous en prend : monter les blancs en neige (sans aide électrique).
Pour la première étape, je dois avouer que je trouve ça très pratique. Je connaissais déjà les cuillères en spirale qui avaient le même but mais là, la petite chose en plus, c’est que l’on peut casser le « vrai » œuf du premier coup sur le côté de l’objet. Pas besoin de s’y reprendre à 2 ou 3 fois, c’est immédiat. Et oui, on est un peu maladroit parfois, un peu comme Audrey Hepburn dans "Sabrina"...

(spéciale dédicace pour D.)

 Après, on fait tomber le jaune dans la mini-passoire et … miracle … en 2 secondes, le blanc est tombé dans le fond du récipient et le jaune est resté dans la mini-passoire.

Pour la deuxième étape, je reste plus sur la réserve. Si j’ai bien compris le mécanisme, il faut enlever la mini-passoire, mettre la bille dans les blancs, refermer l’œuf et shaker, shaker, shaker … Le fait de secouer l’œuf est censé permettre à la bille de faire monter les blancs en neige. De mon côté, après avoir essayé pendant 5 min, je n’ai réussi qu’à mettre du blanc d’œuf partout dans ma cuisine car l’objet n’est pas parfaitement étanche à la jointure. Les blancs n’étaient pas du tout montés, à peine mousseux.
Il faudrait que je réessaye mais j’avoue que mon batteur électrique me convient bien.
En conclusion, mon avis reste un peu mitigé. L’objet n’est pas inutile mais ça n’est pas l’invention du siècle. Il pourrait avoir son utilité si vous faites régulièrement du camping et que l’envie vous prend de faire une mousse au chocolat, sans électricité pour monter vos blancs, pourquoi pas …. :-)
Merci quand même à mes sympathiques amis (!) qui m’ont offert l’objet et surtout l’occasion de faire ce post !

2 commentaires :

  1. Comment c'est possible! Tu fais un post avec un extrait de Sabrina et personne (PERSONNE!) ne laisse de commentaire! J'y crois pas! Par contre, je ne crois pas trop à l'utilité de l'oeuf en plastique non plus, et là, ce n'est pas ironique! D.

    RépondreSupprimer
  2. La dédicace était pour toi :-)

    RépondreSupprimer